Famille Chercheur Laboratoire Microscope Scaner Chercheurs Chercheurs Étudiants Tests
Flèche

S'inscrire à l'infolettre



Fonds de recherche sur la santé

Bâtir un système d’information au service des décideurs, des chercheurs, des intervenants et de la population québécoise

Rapport final de l'atelier (28 et 29 septembre 2017, Québec)

Présentation de Benoît Lamarche, Ph.D, INAF, Directeur scientifique, Nutrinet-Santé-Québec, Université Laval

Présentation de Serge Hercberg, MD, Ph.D, Investigateur principal, Nutrinet, Université Paris 13

Présentation de Martine Pageau, Direction de promotion des saines habitudes de vie, MSSS et Julie Simard, Direction de la planification et du développement en santé publique, MSSS

Les 28 et 29 septembre 2017 a eu lieu, à l’hôtel Le Bonne Entente de Québec, l’atelier interactif « Bâtir un système d’information au service des décideurs, des chercheurs, des intervenants et de la population québécoise ». Au total, 36 chercheurs et partenaires ministériels et gouvernementaux se sont rassemblés pour jeter les bases d’un grand projet de société, le projet NutriNet-Santé-Québec.

Ce projet sans égal au pays vise à documenter de façon prospective via l’Internet les habitudes de vie des Québécois et Québécoises, plus particulièrement dans le contexte du déploiement de la politique gouvernementale de prévention en santé (PGPS). À terme, le projet NutriNet-Santé-Québec permettra non seulement de dresser un portrait détaillé des habitudes de vie des Québécois d’âge adulte (nutrition, activité physique et autres) mais également de mesurer les impacts de plusieurs des actions de la PGPS dans le temps.

L’atelier a été organisé par l’équipe du Dr Benoît Lamarche, directeur scientifique du projet NutriNet-Santé-Québec. Le programme de la journée a débuté par la présentation de l’architecte scientifique du projet NutriNet-Santé en France, le professeur Serge Hercberg, et dont le projet québécois s’inspire évidemment. Mesdames Martine Pageau, Directrice-Promotion des saines habitudes de vie, et Julie Simard, Directrice-Planification et développement en santé publique du Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), ont ensuite présenté leur vision quant aux opportunités qu’offre un projet comme NutriNet-Santé-Québec dans une perspective de santé publique.

Par la suite, chercheurs et partenaires ont été sollicités dans le but de bonifier la réflexion et les discussions quant aux quatre grands thèmes abordés : 1- les enjeux de recherche incontournables, 2- le type d’échantillonnage à privilégier, 3- le mode de gouvernance du projet et les parties prenantes à inclure ainsi que 4- les opportunités de financement.

Premièrement, il en est ressorti que les thématiques de recherche qui apparaissent comme les éléments incontournables à considérer d’emblée dans le projet sont la qualité de l’alimentation et de l’offre alimentaire, l’activité physique, les données socio-démographies et sur la santé, les habitudes de vie ainsi que les données sur l’environnement physique et social.

Deuxièmement, un certain consensus s’est dégagé à savoir qu’il serait intéressant et réaliste d’inclure un petit échantillon probabiliste dans l’étude, mais qu’il n’est pas nécessaire que la cohorte entière soit recrutée aléatoirement.

Troisièmement, plusieurs parties prenantes pouvant être intégrées à la structure de gouvernance du projet ont été identifiées. Un certain consensus s’est également dégagé à savoir qu’il faudrait inclure un comité directeur qui serait supporté par un comité scientifique, un comité exécutif et un comité aviseur.

Quatrièmement, des idées de financement qui n’avaient pas été envisagées initialement ont été
soumises par les participants.

Pour toute information en lien avec NutriNet-Santé-Québec, SVP veuillez contacter Mme Catherine Laramée (Catherine.Laramee@fsaa.ulaval.ca)