Famille Chercheur Laboratoire Microscope Scaner Chercheurs Chercheurs Étudiants Tests
Flèche

S'inscrire à l'infolettre



Fonds de recherche sur la santé

Nouvelles

4e édition du Grand défi CIRCUIT futé (Andraea Van Hulst et Mélanie Henderson, Centre CIRCUIT du CHU Sainte-Justine)

28 août 2018

Le Centre CIRCUIT du CHU Sainte-Justine offre aux familles du Québec ayant un jeune avec un risque de maladies cardiovasculaires, tel que l’obésité, une intervention multidisciplinaire, personnalisée visant une amélioration des habitudes de vie (www.centrecircuit.com). Une des cibles consiste à diminuer la sédentarité, notamment le temps passé devant les écrans. Le 12 mai 2018 a eu lieu la 4e édition du Grand défi CIRCUIT futé. Pour cette occasion, les patients, familles et amis de CIRCUIT ont été invitées à éteindre tous leurs écrans de loisirs pour une journée : 24 heures sans télévisions, tablettes, jeux vidéo ou téléphone intelligent. Tout un défi pour les jeunes et leurs familles de nos jours! Dans le cadre de ce défi, les parents, enfants et amis étaient également invités à une conférence Grand Public donnée par Tracie Barnett, professeure et chercheure à l’Institut Armand Frappier et auteure d’un énoncé scientifique du American Heart Association sur l’impact de la sédentarité sur l’obésité et la santé cardiométabolique chez les jeunes d’aujourd’hui.

En effet, la sédentarité est un déterminant connu de l’obésité. Parmi les différents types de comportements sédentaires, les recherches menées sur les données d’une étude québécoise (www.etudequalitystudy.ca) ont montré que le temps passé devant les écrans est particulièrement néfaste pour la santé cardiométabolique des jeunes. Or, seulement 24% des enfants canadiens âgés de 5 à 17 ans respectent les recommandations, soit de limiter le temps d’écran de loisir à moins de 2 h/jour. Le Grand défi CIRCUIT Futé a permis de sensibiliser les patients, membre de leurs familles et amis participants à leurs habitudes de temps d’écran et de développer des stratégies pour un usage sain des écrans. Grâce à une subvention du Réseau CMDO, plus de 70 membres du grand public et patients partenaires ont pu assister aux activités organisées dans le cadre de défi.